Histoire                  

Biographie
Evolution
Discographie
Equipements
Affiches Concerts
Rory's Séssions
Rory's Friends

Traductions


Downloads            
Bootleg
Rory dans les Mags
Fichiers Guitar Pro
Tablatures
Fonds D'écran

 


Fans                      
Contributions            

 


 

 

 

          

Oncle Shakey Jake

 

Shakey Jake est célèbre dans le monde du blues, moins pour ses talents d’harmoniciste, que pour le rôle qu’il a joué dans le succès du West Side Sound à la fin des années cinquante, aussi bien sur les bords du Pacifique qu’en Europe.

L’oncle de Magic Sam a en outre été producteur chez Cobra.

 

 

Oncle et « professeur » de Magic Sam ils devaient d’ailleurs enregistrer ensemble quelques beaux titres , Shakey Jake tient une place toute particulière dans le blues. En effet, s’il ne peut pas être considéré comme un harmoniciste aussi important que Sonny Boy Williamson I et Sonny Boy Williamson II ou Little Walter, il a en revanche joué un rôle qui est loin d’être négligable dans l’évolution du blues moderne.A la fin des années cinquante, ses prestations dans les clubs de Chicago avec Magic Sam ont pour beaucoup contribué à la reconnaissance du West Side Sound, courant de blues qu’il devait en quelque sorte transplanter en Californie au début de la décénnie suivante.

De son vrai nom James D. Harris, Shakey Jake (surnom qui lui vient de sa passion pour les jeux de dés, «  Shake’em Jake » pouvant se traduire par  «  Secoue les dés » ) est né à Earle, Arkansas, le 12 avril 1921. Au début des années trente, il apprend par lui-même à jouer de l’harmonica, ce qui lui permettra ensuite de jouer pendant plusieurs années dans les barrelhouses du Sud. Puis, quelques années plus tard,après s’être établi à Chicago, il s’engage dans l’armée. Libéré au lendemain de la guerre, il commence à fréquenter les clubs du Southside. C’est ainsi qu’il fera la connaissance de Muddy Waters et Little Walter, avec lesquels il jouera de temps à autre…

Ce n’est toutefois qu’en 1958 que la carrière de l’harmoniciste s’élève d’un cran, lorsqu’il enregistre ses premiers titres pour Artistic (ensuite pour Prestige-Bluesville), qu’ils’associe avec son neveu Magic Sam, et devient producteur chez Cobra. Devenu l’un des acteurs importants du blues de Chicago, Shakey Jake n’hésitera pas à jouer un rôle d’ambassadeur pour faire connaître le West Side Sound aussi bien sur les bords du Pacifique qu’en Europe, puisqu’il participera en 1962 à la première tournée de l’Américan Folk Blues Festival.

Etabli définitivement en Californie, Shakey Jake continuera de se produire dans les clubs et d’enregistrer, avec notamment Luther Allison et John Mayal. Parmi les titres les plus caractéristiques du bluesman, qui s’est éteint en 1990, il faut citer A Hard Road To Travel, Call me When You Needme, Foolish Heart, Hey Baby, Jake’s Blues, Roll Your Money, Sunset Blues, Tear drops et Worried Blues

 

 

 

© 2006  Chnoss59